atlas


atlas

atlas [ atlas ] n. m.
• 1585; nom d'un personnage de la myth. gr. et lat. que l'on représentait portant la voûte céleste sur ses épaules
1Recueil de cartes géographiques (dont le frontispice représentait Atlas, à l'origine). Atlas de la France. Atlas linguistique.
Par ext. Recueil de cartes, planches, plans, graphiques, joint à un ouvrage.
2(1612) Première vertèbre cervicale, ainsi nommée parce qu'elle supporte la tête comme Atlas le ciel. L'atlas et l'axis.

atlas nom masculin (de Atlas, nom propre d'un héros myth.) Recueil ordonné de cartes, conçu pour représenter un espace donné et exposer un ou plusieurs thèmes (géographie, économie, histoire, astronomie, linguistique, etc.) ; ensemble de planches de même destination joint à un ouvrage. ● atlas nom masculin (de atlas) Première vertèbre cervicale.

atlas
dans la myth. gr., géant, fils du Titan Japet et de Clyméné. Zeus, pour le punir d'avoir participé à la guerre des Géants contre les dieux, le condamna à supporter sur ses épaules le poids de la voûte céleste.
————————
atlas
système montagneux de l'Afrique du Nord, s'étendant du S.-O. du Maroc au N.-E. de la Tunisie. La chaîne la plus import., le Haut Atlas, se trouve au Maroc (4 165 m au djebel Toubkal); elle est flanquée au N. du Moyen Atlas, au S. de l' Anti-Atlas. L'Algérie comprend au N. l' Atlas tellien, séparé de l' Atlas saharien par des hauts plateaux. Ces chaînes convergent en Tunisie (dorsale tunisienne) vers le cap Bon.
————————
atlas
n. m. ANAT Première vertèbre cervicale, qui supporte la tête.
————————
atlas
n. m. Recueil de cartes géographiques ou astronomiques.
|| Par ext. Recueil de planches, de tableaux. Atlas botanique.

I.
⇒ATLAS1, subst. masc.
ANAT. Première vertèbre cervicale :
Alors, tandis qu'entre vos deux vertèbres cervicales supérieures, atlas et axis (...) s'enfonce à petits coups comme une mince aiguille rouillée, le voici, cet homme à casquette, qui ouvre la porte à glissière, ...
M. BUTOR, La Modification, 1957, p. 181.
II.
⇒ATLAS2, subst. masc.
Recueil de cartes géographiques :
1. Il vit la carte qu'interrogeait Monte-Cristo au moment où il était entré, et il reprit : — Vous vous occupez de géographie, Monsieur? C'est une riche étude, pour vous surtout qui, à ce qu'on assure, avez vu autant de pays qu'il y en a de gravés sur cet atlas.
A. DUMAS Père, Le Comte de Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 706.
Atlas linguistique. Recueil de cartes géographiques qui indiquent les zones où sont employés certains phonèmes, certains vocables, etc. :
2. Un des avantages des atlas linguistiques, c'est de fournir des matériaux pour des travaux de dialectologie : de nombreuses monographies parues récemment sont basées sur L'Atlas de Gilliéron.
SAUSSURE, Cours de ling. gén., 1916, p. 277.
P. ext. Tout recueil de planches, de tableaux, de dessins joints à un ouvrage :
3. — Justification de Florimont, huit volumes in-folio avec atlas : vous avez mal compris le sens de ma lettre; je l'ai écrite ainsi pour faire un peu bisquer maman Ati, mais le jeune Florimont ne m'avait dit aucun mal de son cher fruit. Au contraire, il m'en a dit mille choses aimables et enorgueillissantes, seulement qu'elle avait été assez diable à La Mailleraie, etc.
FLAUBERT, Correspondance, 1843, p. 31.
PRONONC. :[] ou [atlas]. En ce qui concerne la prononc. de s final, MART. Comment prononce 1913, p. 300, remarque : ,,Après un a, il y a très peu d'exceptions [à la règle : à la fin des mots, l's ne se prononce pas] dans les mots proprement français. Je n'en vois même que deux : l'une pour le monosyllabe as, terme de jeu, et par suite ambesas (...); l'autre pour les interjections las, hélas, qui n'en font qu'une. Quant à atlas, stras, hypocras, ce sont en réalité des noms propres.`` Enq. :/atlas, (D)/.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. 1585 nom donné par le mathématicien et géographe flamand Mercator à une collection de cartes publiées sous le titre : Atlas, sive cosmographicae meditationes de fabrica mundi et fabricati figura (Lar. encyclop., s.v. Mercator); 1663 Grand Atlas ou Cosmographie Blaviane, titre fr. donné par Blaeuw à son ouvrage (d'apr. des Lettres de A. de Graindorge, médecin de Caen en 1662, v. Tolmer ds Fr. mod., t. 14, pp. 289-290); 2. 1612 anat. (Th. GELÉE, L'Anatomie françoise en forme d'abbrege, Paris, p. 93 : Les Vertebres du col sont sept. La 1. est nommée Atlas, parce qu'Atlas par une fiction Poëtique porte le Ciel sur ses espaules, ainsi ceste vertebre porte et soustient toute la teste).
Au sens 1, de Atlas, nom du dieu de la théogonie primitive des Grecs qui soutenait les colonnes du ciel (gr. , Od., 1, 52 ds LIDDELL-SCOTT), nom attribué à un ouvrage de géogr. prob. parce que le frontispice de l'ouvrage de Mercator était orné d'une gravure représentant Atlas; au sens 2, p. allus. à ce même dieu.
STAT. — Fréq. abs. littér. :213. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 498, b) 238; XXe s. : a) 318, b) 161.
BBG. — BACH.-DEZ. 1882. — BOUILLET 1859. — BRUN 1968. — CHEVALLIER 1970. — COMTE-PERN. 1963. — DAINV. 1964. — DARM. Vie 1932, p. 95. — DUCH. 1967, § 70. — Éd. 1913. — GEORGE 1970. — GOBLOT 1920. — JAL 1848. — LAMMENS 1890, p. 280 (s.v. camocan). — Lar. méd. 1970. — LAVEDAN 1964. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — Méd. Biol. t. 1 1970. — Mots rares 1965. — NYSTEN 1824. — PIÉRON 1963. — PRIVAT-FOC. 1870. — ROLLAND-COUL. 1969. — SPRINGH. 1962.

atlas [atlɑs] n. m.
ÉTYM. 1585; nom d'un personnage de la mythologie grecque et latine, que l'on représentait portant la voûte céleste sur ses épaules. → Atlante.
1 Recueil de cartes géographiques (du nom donné par Mercator au recueil qu'il publia en 1585 et dont le frontispice représentait Atlas).
0 Quant à l'atlas, c'était un magnifique ouvrage, comprenant les cartes du monde entier et plusieurs planisphères dressés suivant la projection de Mercator, et dont la nomenclature était en français, — mais qui ne portait non plus ni date de publication, ni nom d'éditeur.
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. I, p. 324.
Atlas linguistique : recueil de cartes géographiques qui indiquent les zones où sont employés certaines formes, certains mots, certains phonèmes, ainsi que les limites d'emploi (isoglosses). || Enquêtes dialectologiques pour l'élaboration d'un atlas linguistique.
Par ext. Recueil de cartes, planches, plans, graphiques, tableaux… joint à un ouvrage. || Planches d'un atlas montées sur onglets.
2 (1612). Anat. Première vertèbre cervicale, ainsi nommée parce qu'elle supporte la tête, comme Atlas le ciel. || Arc antérieur, postérieur de l'atlas. || L'atlas et l'axis.
DÉR. Atlastique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • atlas — atlas …   Dictionnaire des rimes

  • ATLAS — (griech. Träger) bezeichnet: Atlas (Gebirge), ein Gebirge in Nordwest Afrika Atlas (Kartografie), ein kartografisches Werk in meist gebundener Form Atlas, eine Sammlung von Bildtafeln oder Bilddaten als ein grafisches oder elektronisches… …   Deutsch Wikipedia

  • Atlas — (griech. Träger) steht für: Atlas (Gebirge), ein Gebirge in Nordwest Afrika Atlas (Kartografie), ein kartografisches Werk in meist gebundener Form Atlas, eine Sammlung von Bildtafeln oder Bilddaten als ein grafisches oder elektronisches… …   Deutsch Wikipedia

  • ATLAS — (détecteur) Pour les articles homonymes, voir Atlas. Le détecteur ATLAS vers la fin février 2006 ATLAS (acronyme de A Toroidal LHC Apparat …   Wikipédia en Français

  • Atlas V — Saltar a navegación, búsqueda Atlas V Atlas V lanzando la sonda MRO Mars Reconnaissance Orbiter, 11:43:00 am GMT 12 de agosto de 2005 el primer cohete Atlas V usado por la NA …   Wikipedia Español

  • Atlas (os) — Atlas (vertèbre) Pour les articles homonymes, voir Atlas et C1. Atlas, vue supérieure : 1 : Tubercule du ligament transvers …   Wikipédia en Français

  • Atlas — ATLAS, antis, Gr. Ἄτλας, αντος, (⇒ Tab. I. & ⇒ VIII.) 1 §. Namen. Diesen hat er nach einigen von τλῆναι tragen, und zwar durch Letterwechsel, also, daß Ἄτλας, so viel, als τᾶλας, sey, und einen bedeute, der etwas trägt. Voss. Etymol. sub Telamon… …   Gründliches mythologisches Lexikon

  • Atlas — {{Atlas}} Sohn des Iapetos*, Bruder des Menoitios*, Prometheus* und Epimetheus*, Vater der Nymphe Kalypso*, der Hesperiden*, Pleiaden* und Hyaden*, ein Riese, der am Westrand des Erdkreises mit Haupt und Händen das Himmelsgewölbe tragen muß, weil …   Who's who in der antiken Mythologie

  • Atlas — At las, n.; pl. {Atlases}. [L. Atlas, antis, Gr. ?, ?, one of the older family of gods, who bears up the pillars of heaven; also Mt. Atlas, in W. Africa, regarded as the pillar of heaven. It is from the root of tlh^nai to bear. See {Tolerate}.] 1 …   The Collaborative International Dictionary of English

  • ATLAS — первый компьютер, в котором была реализована концепция виртуальной памяти ATLAS  эксперимент в области физики высоких энергий ATLAS суперкомпьютер в вымышленной вселенной StarCraft. Atlas вымышленный робот из игры Portal 2 Microsoft… …   Википедия


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.